New.Horse.Action


18 avril 2007

Incurvation latérale du Cheval

La juste incurvation du cheval sur le cercle est une des préoccupation majeure du cavalier.

On exclura de cette note tout problème vétérinaire ou ostéopathique… encore que l’écuyer expérimenté et doué de tact puisse par son art mettre le cheval dans une attitude telle que l’exercice devienne possible, voire confortable pour le cheval…

Le cheval refuse de s’incurver d’un côté, présente une raideur plus ou moins importante d’un côté, se durcit, se  couche  sur le cercle, tire et se défend.
Le cercle ou la volte, le passage des coins et le travail de deux pistes sont difficiles.

On appelle incurvation le ploiement latéral du cheval autour de la jambe intérieure du cavalier.
Un cheval correctement incurvé s’infléchit sur le cercle.  Sa colonne vertébrale épouse le cercle de la nuque à la queue. 
Cette incurvation doit être le plus souvent modérée et surtout régulière.

La difficulté réside dans l’anatomie du cheval.   

Si l’encolure, de la nuque au garrot, est très flexible, la cage thoracique du cheval est assez rigide alors que le rein peut lui s’infléchir plus facilement.
Ces particularités expliquent pourquoi les chevaux sont souvent trop incurvés de la nuque au garrot ou mettent aisément leur croupe en dedans.

Il est aussi délicat d’avoir un cheval droit qu’un cheval parfaitement incurvé ! 

La maladresse ou l’absence d’expérience du cavalier, des aides inopportunes ou dures , le manque de souplesse d’un cheval, la difficulté pour le très jeune cheval à porter son cavalier entraînent des contractions physiques et mentales qui provoquent la défense du cheval.

Le refus d’incurvation d’un coté est une gêne ou une défense !  C’est presque toujours un manque d’équilibre.

Comment incurver votre cheval ?

Il est capital de savoir quel degré de ploiement donner à chaque cheval en fonction de sa morphologie.

On ne peut évidemment employer la force et contraindre le malheureux cheval à s’incurver en tirant et en piquant ! C’est l’échec assuré !


On ne peut qu’inciter le cheval à s’incurver par une juste répartition du poids et de l’équilibre cheval/cavalier.

Posté par Etholophyl à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2007

Ca ma coûté cher, cela peut peut-être vous aider pour les galops

Epaules en dedans

Mes Conseils

Ne cassez pas l’encolure, contrôlez par la rêne extérieure, la jambe intérieure restant à la sangle, maintenez l'impulsion et cessez l’action de la jambe dès que le cheval cède.

Elle peut éventuellement lors de l’apprentissage reculer de façon intermittente pour faire comprendre au cheval l'attitude juste.

Ne laissez jamais le cheval peser sur l’épaule extérieure.

Commencez le pli intérieur plus par la jambe intérieure et moins par la rêne intérieure puis prenez plus de contact à l'extérieur.

Plus de contact de la rêne extérieure entraîne plus d'activité du postérieur externe.
Vous pouvez aider le cheval en faisant passer délicatement le poids de la fesse intérieure sur la fesse extérieure à chaque foulée.

Si le cheval se contracte, acceptez une tête plus basse, relaxez et reprenez l'attitude peu à peu.

En perfectionnement :


Augmentez la flexion du cheval lors de la transition épaule en dedans/appuyer/épaule en dedans.
Sentez le poids du cheval sur le postérieur interne et non sur l'épaule extérieure.

Posté par Etholophyl à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2007

L'air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d'un cheval

clin_d_oeilC'est la première semaine de vie de ce blog, il s'adresse à tous les amoureux du cheval, mais aussi à ceux qui aimeraient le devenir.

Suite à ce blog, viendra un site internet, puis une association qui luttera contre le mauvais traitement de l'animal ainsi que la préservation des espèces équines en voie d'extinction.

Ce blog est un appel lancé vers toute personne souhaitant devenir membre de cette asso, pouvant apporter toute aide morale, financière, matérielle dont le but est de créer des centres de rééducation équestre, mais aussi de recueil pour chevaux en retraite ou sauvés des abattoirs.  Des centres de réconciliation entre homme et animal où l'on pratiquera l'équitation autrement.

Je suis bien conscient de l'envergure de ce projet mais je crois en la force de la multiplication des volontés humaines, en l'amour de la nature et aux dangers qui l'attendent.  Je crois enfin à la folie légendaire des hommes et femmes chevaux.

Alors Action for Newhorse !

Posté par Etholophyl à 11:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Alors que Fait-on ?

cheval_montagne_

Vous êtes passionné par le cheval, plus que par l'équitation traditionnelle !

Nous abordons dans ce site les façons de dresser les équidés, de s'en occuper et les expériences à partager avec ceux que la seule technique de l'équitation ne suffit pas à combler dans leur relation avec cet animal.

Nous rendons aux « Nouveaux Maîtres » ou chuchoteurs ce qui leur appartient : une nouvelle façon de communiquer, de travailler sur la confiance et le mental et de négocier avec leur monture sans contrainte abusive. Ce sont eux - et Monty Roberts en premier - qui ont permis de construire sur des études solides et argumentées de nouvelles relations avec lui.

Mais il est parfois difficile de mettre en oeuvre à la lettre leurs principes ; le contexte professionnel de leur pratique et l'immense vécu qu'ils ont accumulé au cours de carrières entièrement consacrées aux chevaux, nous les rendent souvent inaccessibles.

Ce site s'adresse donc à ceux qui veulent vivre plus pleinement leur relation avec leurs poneys ou chevaux, sans souci de performances dans les concours ou d'exploitation économique; ncore que, même dans cette optique, la qualité du mental ait largement fait ses preuves !

Posté par Etholophyl à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TOP DEPART

cheval_blanc

ETHOLOGUE
Qu'est ce que c'est au fait, un éthologue?

Un éthologue est une personne qui a fait de longues études scientifiques ; elle étudie  le comportement des animaux (cohésion sociale, relations sexuelles, jeux, combats, technique de chasse...) dans leurs milieux naturel (certains éthologues sont spécialisés : éthologue équin par exemple), et les stimulis qui les déclenchent (endogènes, exogènes, innées, acquis...) 

Il faut faire attention, car certaines personnes "empruntent" le nom d'éthologue pour impressionner le public alors qu'elles ne sont en fait que de simples charlatans.  D'autres ont vraiment un talent mais ne portent dans ce cas pas le nom d'éthologue...

Définition du métier 

Il faut savoir qu'il y a tout de même un grosse différence entre le chuchoteur et l'éthologue (pour le chuchoteur, voir la page ci-contre). L'éthologue ne passe qu'un tiers du temps sur le terrain et les autres  tiers sont consacrés à la recherche bibliographique, au  traitement statistique des données et à la rédaction des résultats.


CHUCHOTEUR

Les chuchoteurs sont des personnes qui étudient le cheval par eux même, sans avoir suivi d'études précises sur le sujet (pas comme les éthologues).

Définition du métier

Le travail se déroule sur le terrain, avec des chevaux "difficiles" où les propriétaires sont la plupart du temps responsables de la rétivité de leur cheval.  Le chuchoteur doit autant travailler avec le cheval qu'avec le propriétaire, car le cheval devra à l'avenir voir son propriétaire en tant que leader et non en tant que prédateur, et le propriétaire doit apprendre à se comporter ainsi.  Le cheval a souvent perdu ou n'a jamais eu confiance en son propriétaire...  Il faut alors créer ou recréer ce lien qui les unissaient.

Posté par Etholophyl à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]