18 avril 2007

Incurvation latérale du Cheval

La juste incurvation du cheval sur le cercle est une des préoccupation majeure du cavalier.

On exclura de cette note tout problème vétérinaire ou ostéopathique… encore que l’écuyer expérimenté et doué de tact puisse par son art mettre le cheval dans une attitude telle que l’exercice devienne possible, voire confortable pour le cheval…

Le cheval refuse de s’incurver d’un côté, présente une raideur plus ou moins importante d’un côté, se durcit, se  couche  sur le cercle, tire et se défend.
Le cercle ou la volte, le passage des coins et le travail de deux pistes sont difficiles.

On appelle incurvation le ploiement latéral du cheval autour de la jambe intérieure du cavalier.
Un cheval correctement incurvé s’infléchit sur le cercle.  Sa colonne vertébrale épouse le cercle de la nuque à la queue. 
Cette incurvation doit être le plus souvent modérée et surtout régulière.

La difficulté réside dans l’anatomie du cheval.   

Si l’encolure, de la nuque au garrot, est très flexible, la cage thoracique du cheval est assez rigide alors que le rein peut lui s’infléchir plus facilement.
Ces particularités expliquent pourquoi les chevaux sont souvent trop incurvés de la nuque au garrot ou mettent aisément leur croupe en dedans.

Il est aussi délicat d’avoir un cheval droit qu’un cheval parfaitement incurvé ! 

La maladresse ou l’absence d’expérience du cavalier, des aides inopportunes ou dures , le manque de souplesse d’un cheval, la difficulté pour le très jeune cheval à porter son cavalier entraînent des contractions physiques et mentales qui provoquent la défense du cheval.

Le refus d’incurvation d’un coté est une gêne ou une défense !  C’est presque toujours un manque d’équilibre.

Comment incurver votre cheval ?

Il est capital de savoir quel degré de ploiement donner à chaque cheval en fonction de sa morphologie.

On ne peut évidemment employer la force et contraindre le malheureux cheval à s’incurver en tirant et en piquant ! C’est l’échec assuré !


On ne peut qu’inciter le cheval à s’incurver par une juste répartition du poids et de l’équilibre cheval/cavalier.

Posté par Etholophyl à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Incurvation latérale du Cheval

Nouveau commentaire